Log in

CR - tapage 2020

Compte rendu a-peu-près du Dimanche Réu (12.09.2020) :

Pour rappel ou pour ceux qui n’étaient pas présents : Nous avons échangé sous forme de petits groupes sur les différents sujets majeurs concernant le festival (pourquoi, où, comment). Chacun est passé sur les différentes tablées donner ses envies, attentes etc. Voilà ce qui en est ressorti !

• Pourquoi ?
S’amuser : boire de la bière, chanter, danser, rigoler, échanger …
Rencontres : revoir les copains exilés à l’autre bout de la France, découvrir des nouveaux copains (ou des connards, pas d’obligation de résultat à ce niveau)
Découvertes culturelles : rencontres d’artistes en tout genre (forme libre et variée : chant, musique, danse, théâtre, artisanat, échange de savoir …). Un point a été soulevé concernant la professionnalisation de ces activités => le souhait de l’asso est de rémunérer les artistes, pro ou non, mais surtout d’intégrer les différents intervenants à l’association (inciter les artistes à prendre part à l’évènement au-delà de leur seule représentation, qu’ils invitent leurs copains et restent boire un coup ou deux).

• Qui ?
Sans être hermétiques, nous souhaitions rester sur l’idée des réseaux : inviter les copains des copains des copains. Eviter la communication à grande échelle ou les flyers au superu du coin. Cette question rejoint le « Où ? » puisque « l’hébergeant » est très fortement invité à inclure les forces vives (ou moins vives) sur place, pour éviter d’arriver sur un lieu en tournant le dos aux autochtones.

• Où ?
Pas à Brigné : volonté de changer de lieux, pour se renouveler mais aussi pour éviter qu’une seule personne (salut Coco !) soit sur place pour préparer le festival, charge beaucoup trop lourde.
Réseau local : c’est l’idée qui est la plus revenue pendant cet atelier-discussion. Un espace géographiquement proche d’une majeure partie des gens qui veulent s’investir et partager leur énergie pour mener à bien le festival. Pouvoir se partager les tâches et accéder au site « facilement » en amont, pouvoir mobiliser un réseau de personnes, de matos etc par un plus grand nombre.
Bretagne : la région pour laquelle un maximum de copains présents a une attache (famille, maison, amis). Irène (coucou) a proposé un lieu qui pourrait (carrément) correspondre à nos attentes, c’est en cours de réflexion (je te laisse développer si tu veux ).
Les plus : un lieu arboré, agréable où il fait bon vivre. Préférence pour un lieu aménagé (avec eau et électricité).

LE POINT IMPORTANT : LA COMMUNICATION
Le problème des biais de communication a été soulevé : des mails, coups de téléphones, messenger, whatsapp, qui ont tendance à évincer des énergies disponibles et volontaires puisque tout le monde n’a pas accès aux différentes discussions et prises de décision.
L’idée est de mettre en place un « protocole de communication » qui ne soit pas excluant. Reste à peaufiner la forme.
 Réinvestissement du forum sur le site internet de Tapage : toutes les infos devront être retranscrites sur le forum, qui pourrait être divisé en plusieurs sujets et sous-sujets (bar, cuisine, artistes, etc). Chacun pourra voir et participer à l’élaboration des différents projets selon ses affinités. Si des coups de fils sont passés sur un sujet, une synthèse devra être faite sur le forum pour que les idées soient bien actualisées.

UN P’TIT PLUS : LES OFFS DE TAPAGE
Une belle idée a germé ce week end ! La possibilité de mettre en place des « offs » selon les envies de chacun. Si quelqu’un a envie d’organiser un évènement (plutôt culturel, juste boire des bières ça marche pas vraiment) de petite ou moyenne ampleur, il pourra faire appel au réseau de Tapage pour filer un coup de pâte, des contacts ou simplement participer à la soirée. Il s’agit plutôt d’initiatives personnelles à laquelle chacun pourra répondre présent si il le souhaite.
Le but de ces offs est de lier nos réseaux (artistiques, amicaux …) en dehors du festival afin de créer du lien et découvrir différents possibles, et pouvoir ainsi les amener vers notre évènement principal.

Reply